L’avenir de la religion dans les sociétés laïques

Sous titre : Manifeste pour une laïcité moderne

4ème de couverture

Athéisme et laïcité sont issus d’une mise en question du surnaturel par les sciences de la matière et de la nature. Celles-ci sont simultanément à l’origine de l’extraordinaire bond en avant des sociétés contemporaines que l’on appelle modernité. Cette modernité pourtant reste désespérément technologique. Nos sociétés, ayant perdu avec la religion l’instance qui assurait leur sens, leur cohérence et leur cohésion, sont menacées de déliquescence.

Pour Adrien Morel, si la religion définit et constitue la civilisation elle en assure également la maintenance. Que devient une civilisation qui n’a plus de religion ? Peut-il même exister des sociétés sans religion ?

Ayant invalidé sa religion historique, la société laïque, présumée sans religion, s’est offerte à l’appétit des cultes concurrents. Lesquels ne se privent pas de chercher ouvertement à la conquérir. Aussi bien sous leur forme traditionnelle, que par des voies plus discrètes, sécularisées sous les habits de la politique et même de la science. Car il existe, en réalité, plusieurs religions concurrentes.

De fait il s’agit d’une conquête, qui ne dit pas son nom et conduit tout droit la civilisation qui a inventé l’athéisme et la laïcité en sortant du surnaturel, à se faire rétrograder par les religions qui y sont encore.

Heureusement, si la modernité est bien issue de la science, il reste une seconde mi-temps. Les sciences humaines, entrant en jeu, vont nous permettre de retrouver un sens, une cohérence et de remettre en ordre de marche spirituel, moral et politique nos civilisations, aboutissant à ce qui sera enfin leur véritable modernité.

Pour en savoir plus : http://www.editionsdupromontoire.com/livre-adr.html

Pour commander le livre :


Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Les Commentaire sont clos.